Ravelry: une communauté pour les accros de la laine

Publié le 30 Décembre 2012

Ravelry est une communauté rassemblant crocheteurEs, tricoteurEs, fileurEs, tisserandEs, teinturierEs, etc. Le site n'est disponible pour l'instant qu'en anglais et les membres sont majoritairement anglophones, mais de nombreux utilisateurs communiquent également dans leur propre langue, notamment dans les groupes et forums.

 

Pour avoir accès au contenu du site, il faut d'abord se créer un profil (si vous en possédez un, vous pouvez me retrouver ici). Il est ensuite possible de:

  • tenir un journal de ses créations (en insérant photos, marche à suivre, références matériel, commentaires)

  • voir les créations d'autres utilisateurs et, si on le souhaite, devenir leur "ami" (de manière réciproque, comme sur Facebook)

  • participer à des groupes de discussion

  • partir à la chasse aux bonnes idées

 

De nombreux utilisateurs mettent en ligne (le partage étant justement le principe de la communauté) la marche à suivre des modèles qu'ils créent (ou mettent un lien vers ceux qu'ils reproduisent). Par le biais des liens réciproques, il est donc possible, à partir du journal d'un utilisateur, de remonter (si elle est renseignée) jusqu'à la marche à suivre du modèle original, et de là de retrouver toutes les réalisations de ce modèle mises en lien sur le site, ainsi que les discussions qui s'y rapportent. Même chose avec un fil donné, une technique particulière etc.

 

 

Récemment, j'ai découvert la laine Noro - fil japonais composé de 45% mohair (ça gratte un peu), 45% soie, 10% laine, et qui change tout seul de couleur. Ici, deux modèles fabriqués cet automne.
Récemment, j'ai découvert la laine Noro - fil japonais composé de 45% mohair (ça gratte un peu), 45% soie, 10% laine, et qui change tout seul de couleur. Ici, deux modèles fabriqués cet automne.

Récemment, j'ai découvert la laine Noro - fil japonais composé de 45% mohair (ça gratte un peu), 45% soie, 10% laine, et qui change tout seul de couleur. Ici, deux modèles fabriqués cet automne.

Personnellement, je me sers de Ravelry principalement pour documenter mes réalisations. De toutes les techniques représentées sur le site je pratique seulement le tricot - et encore à dose homéopathique - et ne sens pas le besoin de participer activement à 10'000 groupes, discussions et autres "tricot-thés". J'apprécie néanmoins la sensation de "ne pas être complètement seule dans mon truc". Le tricot est en effet un loisir exigeant et qui prend du temps, et j'ai parfois souffert de son manque de reconnaissance sociale. Alors que certains le considèrent comme une activité de grand-mère qui fabrique de la layette pour tromper son ennui, je le vois plutôt, tout comme la couture, comme une façon pratique d'obtenir ce qu'on ne peut trouver dans le commerce, tout en permettant le contrôle du processus de A à Z si on le souhaite. Et puis, surtout, c'est une super chouette manière de créer des cadeaux personnalisés.

 

Mini-lapins en peluche tricotés pour mes [très] petits cousins. Plus un, hum, pour un adorable matou nommé Kawa..

Mini-lapins en peluche tricotés pour mes [très] petits cousins. Plus un, hum, pour un adorable matou nommé Kawa..

Et vous, connaissiez-vous déjà Ravelry? Connaissez-vous d'autres lieux, virtuels ou non, où on parle tricot, crochet, etc.?

Rédigé par mlle-cassis

Publié dans #tricot, #communaute, #DIY

Commenter cet article