Thérapie d'appartement et cure de janvier

Publié le 25 Janvier 2013

"Saving the world, one room at a time" est la devise du site dont j'aimerais vous parler aujourd'hui. Mais avant d'aller plus loin, de deux choses l'une:

 

Evidemment, il y a des problèmes bien plus importants que l'arrangement intérieur à régler dans le monde. Evidemment, ils sont bien plus urgents. Evidemment, ce n'est pas en faisant du tri dans ses tiroirs qu'on change la face de la planète. Et pourtant.

 

Ce n'est un secret pour personne, l'environnement dans lequel on évolue influence fortement son niveau d'énergie et son état d'esprit. Et c'est justement pour toutes les excellentes raisons pré-citées (et beaucoup, oh tellement, d'autres) qu'on se retrouve parfois dans des situations de bordel pénible qui nous sapent le moral et l'envie de sauver le monde. A quoi ça tient, parfois.

 

L'absence de bordel? Qui n'en a jamais rêvé...

Apartment Therapy, c'est son nom, se situe à mi-chemin entre le blog de décoration d'intérieur et de coaching de vie, toute la démarche se basant sur la prémisse qu'un lieu de vie calme, simple mais confortable est une condition nécessaire au bonheur. (pour plus de détails, se référer à l'about du site)

 

Long story short, pendant ce mois de janvier, Apartment Therapy propose une marche à suivre pas à pas, jour après jour pendant un mois, pour débordéliser son appart et rendre sa vie plus simple et plus agréable. C'est la January Cure.

 

L'avantage de l'outil, c'est qu'il permet non seulement de suivre un programme qui fixe à votre place des activités et des objectifs quotidiens, mais aussi de voir semaine après semaine la progression de plusieurs volontaires à travers leur "journal de guérison". Il est même possible de s'inscrire à la newsletter quotidienne pour un suivi plus complet.

 

Je vous conseille vivement d'y jeter un oeil, même si (hum) janvier est déjà bientôt terminé.

 

Et puis même si le côté "à fond les ballons" de la January Cure vous effraie, vous pouvez toujours vous balader quelques minutes sur le site (pas plus, sinon il ne vous restera plus de temps pour passer à l'action ensuite, ah ah ah) à la pêche aux bonnes idées. En effet, au-delà de l'angle d'attaque "range ta chambre", le site regorge de réflexions sur la consommation et la dépendance matérielle, aussi bien que de bons plans pour rendre son intérieur plus agréable.

Rédigé par mlle-cassis

Publié dans #lien du vendredi, #rangement, #simplicite volontaire

Commenter cet article