recette de juillet: infusion à froid

Publié le 16 Juillet 2013

C'est l'été! Il fait chaud! Juste après avoir dégaîné ombrelle et crème solaire, c'est le moment parfait pour se lancer dans la préparation d'infusions à froid. Oui, aujourd'hui! (pourquoi pas tout de suite?)

 

Il y a quelques années, funambuline a publié un billet extensif sur le sujet. Ce billet est très détaillé, je vous encourage vivement à le lire, vous apprendrez plein de choses.

Si par contre vous êtes d'humeur un peu feignasse et que vous avez envie de savoir en cinq puces de quoi il retourne, voici:

  • boisson maison
  • technologie nécessaire minimaliste
  • bon marché
  • TRES écolo
  • sain et rafraîchissant

 

Que demander de plus?

 

Tous les thés et tisanes peuvent être infusés à froid. Pour certains c'est même bien meilleur, plus facile et ça ne prend pas forcément longtemps. Parce que si on compte le temps de faire chauffer de l'eau (ce qui nécessite une bouilloire ou une casserole ET un accès à une prise ou une cuisinière), de faire infuser et de laisser refroidir, mine de rien on en a quand même pour un moment. Alors que pour préparer une infusion à froid, il suffit de jeter une pincée de thé dans un récipient rempli d'eau et de l'oublier quelques heures. Et puis, question goût, ce n'est pas tout à fait la même chose non plus: avec l'infusion à froid, les arômes se développent tout en douceur et on peut mieux contrôler le résultat final. Et, pourquoi pas, s'autoriser quelques petites expérimentations des plus rigolotes.

 

 

Matériel

  • du thé, de la tisane ou de simples herbes aromatiques, en vrac ou en sachet
  • de l'eau potable
  • un récipient, par exemple une carafe, une casserole, un thermos ou une bouteille munie d'un bouchon (pour pouvoir emporter son mélange avec soi)
  • quelque chose pour pouvoir filtrer: mini passoire, boule à thé, filtre à visser sur le goulot de sa bouteille PET (voir plus bas), etc. Réservez les sachets jetables à remplir soi-même pour les derniers recours, leur bilan déchets n'étant pas terrible terrible.
  • optionnel: des épices (cannelle, anis, ...), des herbettes fraîches ou séchées (menthe, basilic, verveine citronnée...), des restes de fruits (queues ou noyaux de cerises, noyaux de pêche, ...)*

 

 

Réalisation

Ma recette? L'équivalent d'une à deux cuillères à café (selon la durée prévue de "marinage") dans une carafe d'un litre remplie d'eau et hop! dans un coin de la cuisine pendant la nuit. D'autres préfèrent le frigo, c'est selon votre préférence. Sachez seulement que si comme moi vous préférez boire à température ambiante, votre mélange infusera plus vite et se conservera moins longtemps que gardé au frais. Dans le même ordre d'idées, évitez de l'oublier en plein soleil pendant des heures: vous risquez la fermentation.

 

 

Zoom matos: le filtre vissable sur bouteille

Avant de vous laisser partir faire vos petites expérimentations, il me faut absolument vous parler de ce truc génial:

(image piquée chez trendy.nikkeibp.co.jp)

(image piquée chez trendy.nikkeibp.co.jp)

 

Si vous aimez à pratiquer l'infusion nomade - ou simplement que vous avez oublié de préparer votre infusion à l'avance - il suffit de mettre vos ingrédients dans une bouteille PET, de la remplir d'eau et de visser le filtre entre le goulot et le bouchon. Vous voilà prêtE à partir: ça infusera tout seul au cours de la journée et vous pourrez boire au goulot sans avaler les chinois! (l'évolution du goût au fil des heures qui passent peut présenter une expérimentation assez intéressante en soi)

Petite astuce: contrairement à ce que montre cette photo, pour bien visser le filtre et assurer l'étanchéité, il peut être nécessaire de retirer la bague située entre le filtre et le goulot. Utilisez des ciseaux et faites attention à vos petits doigts. (image issue de shop.tokyonama.com).

Petite astuce: contrairement à ce que montre cette photo, pour bien visser le filtre et assurer l'étanchéité, il peut être nécessaire de retirer la bague située entre le filtre et le goulot. Utilisez des ciseaux et faites attention à vos petits doigts. (image issue de shop.tokyonama.com).

 

Cet objet génial est certes en matière plastique et importé d'Asie (bouh)(mais peut-être qu'un jour l'Occident le découvrira et il sera alors produit plus près de nous, dans des matériaux plus naturels?), mais surtout quasi introuvable en commerce en Suisse. Heureusement, pour ceux qui n'habitent pas Genève, pas besoin d'aller jusqu'à la boutique Tokyonama à la rue de Carouge: elle possède, oh joie, une boutique en ligne.

 

 

 

 

Alors, l'infusion à froid, vous vous y mettez? Si vous êtes déjà pratiquantE de longue date, quels sont vos petits trucs, astuces et recommandations? Avez-vous des recettes préférées?

 

 

 

Difficulté: *

Temps nécessaire: **

Energie grise: ** (* pour l'eau du robinet, * pour les herbettes de votre balcon, mais *** pour le thé et les épices, eh oui) :(

Déchets: * (tous compostables ou ajoutables à vos pots de fleurs : youpie!)

Durée de vie: *

 

 

* Je ne cite pas dans cette liste les écorces d'agrume (déjà que le thé et les épices qui viennent de l'autre bout du monde, c'est limite, me direz-vous: oui, bon), même si c'est très tentant, pour la simple et bonne raison que trouver des agrumes bio et cultivés localement, si vous êtes en Suisse comme moi, c'est mission impossible. Par contre si vous êtes en vacances dans le Sud, ça change évidemment tout (pensez à faire des réserves pour votre retour).

Rédigé par mlle-cassis

Publié dans #recette, #difficulte hyper-facile, #boisson, #pour toute l'annee

Commenter cet article

best argan oil wordpress.com 28/08/2014 11:08

Even though many models were released in the market for the kids, this one has its own specialty among them. Easy to use and kids friendly. Thanks for the share.

science toys 03/03/2014 09:48

I think these filters should serve the interests of everyone using it. Cold infusions using the techniques that you suggested are a good idea to survive in summer and thanks for explaining it in detail. This process is not complex and I believe everyone can follow it easily.

Ladypops 23/07/2013 11:30

J'ai ramené des citrons d'Italie donc en ce moment je teste, une tige de menthe du jardin trempée dans un litre d'eau froide toute la nuit, je rajoute ensuite un demi jus de citron et une cuillère à soupe de sirop d'Agave (mais je pense que du miel ou du sucre brun ça fait pareil :D).

mlle-cassis 25/07/2013 21:59

\o/ (tu peux aussi essayer avec d'autres herbes du jardin pour des goûts inédits - j'aime bien remplacer la menthe par du basilic dans des desserts par exemple, et l'inverse dans des salades)(le romarin donne pas mal aussi)(ça doit aller dans le même sens pour l'eau aromatisée...?)

Ladypops 23/07/2013 23:12

Ça donne une première impression de citronnade suivi par le "fresh" de la menthe qui casse l'acide tout en restant très léger... j'aime beaucoup.

J'ai testé de juste goûter l'eau avec la menthe et c'est pas mal du tout non plus... ça donne un léger goût à l'eau bien agréable.

mlle-cassis 23/07/2013 20:18

Oh chouette! ça donne quoi?

M'dame Jo 16/07/2013 20:16

On m'a gentiment rapporté un de ces filtres du Japon. Alors pour ta culture générale, tu sauras que si ça s'ajuste sans problème au goulot standard suisse, ça ne se visse pas sur les goulots standards français ou italiens :)

mlle-cassis 18/07/2013 12:50

Shit.

M'dame Jo 16/07/2013 22:20

T'as l'impression que si, mais en fait ça "croche" pas quand tu visses.

mlle-cassis 16/07/2013 22:11

Oh, ce ne sont pas les mêmes? (ça c'est vraiment la meilleure)