lasagnes

Publié le 13 Mars 2013

Le horsegate a battu son plein en fin de mois dernier et tout le monde a partagé sa recette de lasagnes. Apologiste de l'achat au marché et du fait-main, le blog du premier pas ne fait pas exception!

 

 

Oh, ma recette n'est pas celle de ma grand-mère: ma grand-mère n'a - je pense - jamais cuisiné de lasagnes. J'ai donc dû inventer ma façon de faire à partir de rien, en l'adaptant de fois en fois en suivant mes envies. Ma recette est simple, mais a l'énorme avantage d'être à la fois pas trop chronophage (compter 1h environ, quand même) et très polyvalente. Car en réalité, de bonnes lasagnes c'est avant tout une bonne sauce (et quelques compléments habilement choisis).

 

Avant de commencer, laissez-moi encore vous dire que OUI les puristes de la lasagne vont probablement pousser des cris d'orfraie, mais moi, j'aime quand:

  1. Il y a beaucoup de légumes dans ma sauce, disons au moins la moitié du volume, et pas que de la tomate. Les légumes de saison sont une source inépuisable de nouvelles expérimentations. (un jour je tenterai avec de la courge, oh oui)
  2. On peut même faire des lasagnes 100% végétariennes! (mais si, mais si)(c'est juste un plat complètement différent)
  3. La viande hachée vient de chez un boucher. Je veux dire, pas un de ces sachets de supermarché qui coûte une fois et demie le prix pour trois fois plus de gras, merci, bisous.
  4. NON au concentré de tomate: pour une sauce digne de ce nom, on utilise de vraies tomates - fraîches et choisies au marché quand c'est la saison, en conserve maison si on en a ou, éventuellement, en boîte de conserve pour les urgences comme celle de cette semaine mais chut chut.
  5. La béchamel, ce n'est pas obligatoire. J'aime bien quand il y en a un peu sous ma couche de fromage gratiné (pour le côté onctueux), mais tout le monde n'est pas de cet avis. Et puis de toute façon ma béchamel c'est de la fausse: juste du lait chauffé avec de la farine jusqu'à épaississement, alors.

 

 

Ingrédients (pour 4 portions) et marche à suivre jour 1

Faire une sauce bolognaise implique, c'est vrai, un certain investissement en termes en temps. Je vous encourage donc vivement à en préparer exprès beaucoup trop et à la réutiliser pour accompagner d'autres plats, par exemple, des pâtes ou un chili con carne. Les ingrédients suivants sont prévus pour deux portions de lasagnes et deux portions d'autre chose dans les jours qui suivent.
 

Contrairement au mauvais exemple ci-dessus, vous pouvez demander à votre boucher d'emballer la viande dans du papier filmé et éviter la barquette en plastique qui remplit une demi-poubelle.

Contrairement au mauvais exemple ci-dessus, vous pouvez demander à votre boucher d'emballer la viande dans du papier filmé et éviter la barquette en plastique qui remplit une demi-poubelle.

  • 2 gros oignons, au moins: peler, couper en dés, faire revenir dans une grande poêle avec un peu d'huile.
  • de 0 à 3 gousses d'ail, selon votre goût: peler, écraser, ajouter.
  • environ 500g de viande hachée de boeuf (ou de cheval, hihi): ajouter, faire dorer en prenant soin de réduire la viande en petites "miettes".
  • quelques carottes (ou d'autres légumes: fiez-vous à votre instinct!): frotter à la brosse pour bien nettoyer la peau (et hop, plus besoin de peler), râper, ajouter au mélange.
  • 500g à 1kg de tomates: plonger 1mn dans de l'eau bouillante pour peler facilement et couper en morceaux si elles sont fraîches; ouvrir le pot/boîte si elles sont en conserve. Ajouter au mélange.
  • Sel, poivre et épices et herbes de votre choix: Amusez-vous! Oui, c'est bien du piment d'espelette et de la poudre de fenouil que vous voyez sur la photo. J'aime bien expérimenter, c'est encore le meilleur moyen de faire des trouvailles géniales.
  • Pâtes à lasagne et fromage à gratiner (gruyère, parmesan, ...): utilisés en phase 2

 

Bien mélanger, goûter, rectifier l'assaisonnement. Ajouter un couvercle et laisser frémir un moment (5 minutes si vous êtes presséE, une heure ou deux si vous êtes jusqu'au-boutiste). Ensuite, éteindre le feu et laisser décanter pendant la nuit (mettre au frais ensuite). Voilà, vous avez une bolo!

Mon frichti juste avant d'ajouter les tomates. Avec les carottes multicolores, c'est plutôt joli, non?

Mon frichti juste avant d'ajouter les tomates. Avec les carottes multicolores, c'est plutôt joli, non?


Marche à suivre jour 2

Maintenant que vous avez réalisé avec succès la sauce, il ne vous reste plus qu'à encoucher et enfourner. Vous n'êtes pas obligéE de faire la sauce la veille, mais comme cette première phase prend environ 30 minutes (plus si vous laissez mijoter), c'est toujours ça de pris quand c'est fait à l'avance!

 

Faire des couches, ça n'a rien de sorcier. Commencez par séparer votre poêlée de viande en deux quantités égales et mettez celle de droite au frais dans un récipient hermétique pour un usage ultérieur.

Ensuite, ajoutez un peu d'eau et mélangez pour rendre votre sauce bien liquide (c'est cette humidité qui cuira les pâtes dans le four).

Dans un plat à gratin (si possible rectangulaire, sinon bricolez un peu les angles de vos pâtes pour que ça rentre), alternez couche de pâte et couche de viande jusqu'à ce que ça déborde presque.

 

 

L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes! L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes! L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes!
L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes! L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes! L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes!

L'encouchage pour les nuls: on peut même varier la couleur des pâtes!

Terminez par une couche de viande, râpez une portion généreuse de fromage et hop au milieu du four à 200°c jusqu'à que le fromage ait bien gratiné (comptez 20 à 30 minutes).

A table!

Au sortir du four... et dans l'assiette!Au sortir du four... et dans l'assiette!

Au sortir du four... et dans l'assiette!

 

 

 

 

 

Difficulté: ** (pas bien compliqué mais nécessite un peu de motivation, c'est vrai)

Temps nécessaire: ** (comptez deux fois 30 à 45 minutes... c'est quand même plus long qu'un oeuf au plat!)

Energie grise: * (à part les épices, cette recette peut être réalisée avec des ingrédients locaux uniquement; maintenant, il faut reconnaître que la viande appartient au groupe de produits dont la production est plutôt lourde en termes de pression écologique - mais je ne vous apprends rien)

Déchets: * à ** (emballage de viande, incinérable (barquette plastique ou papier filmé, ça dépend de votre fournisseur); peau d'oignon et ail, compostable; éventuellement une boîte de tomate en fer-blanc, recyclable)

Durée de vie: * (mais la longévité n'est pas exactement le principe de ce plat)

 

Rédigé par mlle-cassis

Commenter cet article

Jouets 07/06/2013 09:41

Elles sont magnifiques!

le premier pas 07/06/2013 10:06

Merci!